Médaille de baptême : de simple objet de piété à un symbole d’appartenance à une communauté

Offrir une médaille à un nouveau baptisé est une tradition qui se perpétue. Ce cadeau peut être offert dans le cadre d’un baptême religieux ou civil. La médaille de baptême est censée symboliser l’arrivée de l’enfant dans une nouvelle communauté. Voici ce qu’il faut savoir sur ce bijou spécifique.

Evolution des médailles de baptême

A l’origine, il n’était pas encore question de médaille mais d’amulettes censées capables d’éloigner les mauvais esprits. Les Babyloniens ainsi que les Romains adhéraient à cette tradition. L’amulette était aussi populaire dans l’Egypte antique. Puis, il est courant de porter des amulettes chrétiennes à partir du 11ème siècle. Cette tradition perdure jusqu’au 16ème siècle avant de sombrer dans l’oubli.

Peu à peu, l’évolution dans l’orfèvrerie a permis la conception de jolies médailles. Véritable création artistique, elles répondent parfaitement au besoin de représentation des grandes figures dans la tradition chrétienne. C’est ainsi qu’est née la médaille religieuse qui était d’abord considérée comme de simple objet de piété. Avec le temps, ce bijou spécifique s’est démocratisé et a fini par contribuer à la popularité de la medaille bapteme.

Désormais, il est de coutume d’offrir ce cadeau à un nouveau baptisé lors d’un baptême religieux ou civil. Le parrain ou la marraine est traditionnellement chargé d’offrir ce bijou à l’enfant. Néanmoins, d’autres membres de la famille comme la tante ou l’oncle peuvent aussi se charger de cette mission. Lors d’une cérémonie religieuse, l’officiant peut bénir la médaille à la fin de la messe.

Autour de la conception d’une médaille de baptême

L’or 9 carats et 18 carats sont les grands classiques d’une medaille bapteme. Cela n’empêche certains de miser sur l’argent qui est aussi un métal noble. Pour la finition, il y a possibilité de choisir entre le mat, le brillant ou la satiné. Au niveau de la forme, ce genre de médaille est généralement de forme ronde. Grâce à la créativité des artisans, les formes irrégulières comme le cœur connaissent aussi du succès.

La fonte constitue la technique courante utilisée pour la conception de la médaille. Elle consiste à modeler de façon séparée les deux faces de la pièce. L’orfèvre fait couler le métal dans des moules prévus à cet effet. Ensuite, il soude les deux parties de la médaille une fois qu’elles sont réunies. La frappe est une autre méthode utilisée pour la fabrication des médailles de baptême. Il impliquer de détourer à l’aide de soie l’ensemble et ensuite de traiter la surface à l’aide d’un procédé technique.

En général, la face du médaillon comprend la représentation religieuse ou autre symbole choisi. Le prénom du baptisé figurera au dos ainsi que sa date de naissance et/ou date du baptême. Tout dépend de votre choix mais il est important de préciser ces détails avant la conception du bijou.

Où acheter une médaille de  baptême et à quel prix ?

La méthode la plus simple consiste à en faire la commande auprès d’un orfèvre. Ce spécialiste est en mesure de concevoir une telle médaille en respectant votre exigence. Lors de la commande, faites seulement attention aux détails importants comme la longueur de la chaîne. A ce sujet, la taille standard est de 45 cm pour une médaille dédiée pour le baptême.

Evidemment, l’option la plus pratique est de commander la medaille bapteme. Par ailleurs, la plupart des bijoutiers disposent dorénavant d’un site internet pour faciliter la commande. Certains proposent même un large choix de médailles pour aider ceux en manque d’inspiration. Côté prix, les médailles les plus onéreuses sont celles qui se composent d’or jaune 750. La plupart des médailles en argent sont proposées à un prix plus abordable.              

Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *