L’installation d’une plomberie étape par étape

Dans le cadre de la construction d’une maison, le « second œuvre » inclut la plomberie. Il s’agit d’une tâche essentielle étant donné que le confort de l’habitation en dépend. Une mauvaise installation peut vous confronter à divers problèmes désagréables pouvant sérieusement impacter votre vie au quotidien. Pour installer une plomberie donc, il faudra procéder étape par étape et surtout tenir compte de plusieurs paramètres. Voici un guide pratique qui vous permettra de réaliser l’installation de votre plomberie selon les normes.

Installation du compteur d’eau

La première étape à l’installation d’une plomberie consiste à poser le compteur d’eau. Il s’agit de l’une des phases les plus importantes du processus, il ne faut donc pas le négliger. Élément essentiel du système, le compteur d’eau appartient à votre compagnie des eaux, qui se charge également de la gestion de votre réseau de distribution. Cependant, si vous n’avez pas les compétences requises pour réaliser ce type d’installation, il est toujours recommandé de faire appel aux services d’un professionnel. Pour trouver un plombier qualifié et capable de réaliser l’installation de votre plomberie, rendez-vous sur https://www.buuyers.com/top/provence-alpes-cote-d-azur/alpes-maritimes/nice/plombier.

Installation de la robinetterie

La robinetterie désigne l’ensemble des équipements à soupape ou à tournant qui sont nécessaires à l’installation de votre plomberie. Il y a d’abord le robinet. Constitué d’un obturateur ou d’un joint, il est manœuvrable via une tige. Celle-ci vous permettra d’enclencher ou d’interrompre tout écoulement d’eau. Il y a aussi les vannes qui désignent des variétés de robinets. Contrairement au robinet classique qui est utilisé sur des tuyauteries de faible diamètre, les vannes sont plutôt adaptées aux sections plus grandes. Quant aux clapets, ils vous serviront à définir un seul sens de passage à l’eau. Automatique ou non, la soupape de sécurité permet de normaliser la pression dans une enceinte en évacuant l’excès d’eau. Enfin le détenteur, ce dispositif monté en début de toute installation plomberie juste après le compteur. Il sert à réduire la pression dans les canalisations domestiques. En général, il est réglé à 3 bars.

Installation du contrôleur de circulation

C’est grâce au contrôleur de circulation que vous pourrez visualiser le passage de l’eau dans les canalisations. Il est doté d’un hublot par lequel vous pouvez observer les mouvements d’une petite hélice témoignant de l’écoulement ou non de l’eau. L’installation de ce dispositif doit se faire minutieusement. 

Installation de la tuyauterie

L’étape suivante consiste à installer la tuyauterie. Mais avant cela, vous devez acheter les tuyaux et donc faire votre choix parmi les différents modèles disponibles sur le marché. Selon les dimensions ou les matériaux de base, vous pouvez opter pour le PVC, la fonte solide, le cuivre et PEX ou le cuivre chromé.

Installation des équipements sanitaires

La dernière étape d’une installation de plomberie consiste à la pose des équipements sanitaires de la cuisine ou de la salle de bains. Pour ce faire, il faudra procéder au branchement des équipements au réseau d’alimentation en eau et à l’évacuation des eaux usées. Quant à la mise en place du WC, il faudra installer le réservoir et la cuvette tout en passant par la mise en service de la chasse d’eau.

Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *