Les bons oreillers pour les douleurs cervicales

Le sommeil est pour certains une occasion de se faire du mal, de se créer des douleurs cervicales et pour cause, un oreiller inapproprié. Peu importe en effet qu’on ait un bon matelas et qu’on adopte une bonne position tout au long de la nuit, quand l’oreiller n’est pas bon, la douleur sera au rendez-vous.

L’origine des douleurs cervicales

Des douleurs au niveau du coup et des épaules au réveil ? C’est sûrement votre oreiller qui vous donne un avertissement. Il vous signale qu’il ne vous convient pas parce que vous avez eu probablement pendant longtemps la tête trop penchée vers le haut ou vers le bas durant votre sommeil, ce qui a causé une entorse cervicale. Le problème de votre oreiller dans ce cas, c’est que soit, il est trop ferme ou au contraire trop mou par rapport au poids de votre tête et à la résistance de votre cou, soit il a une épaisseur inadéquate pour vous permettre une position confortable durant le sommeil.

Miser sur l’ergonomie de l’oreiller

L’oreiller est en effet à choisir secondairement en fonction de l’harmonie esthétique qu’il produit en matière de décoration d’intérieur car avant tout, il doit être un accessoire de lit assurant le confort. Avant donc de vous laisser subjuguer par les taies d’oreillers modernes lors d’une visite chez un vendeur de composants de literie, souciez-vous de l’ergonomie des oreillers qu’il propose. Adoptant des formes et des matières différentes, les oreillers ergonomiques assurent avant tout la détente des muscles aux dormeurs afin de leur procurer un sommeil véritablement réparateur pour un réveil dans la forme et dans la positivité.

Les différents types d’oreillers ergonomiques

Premièrement, il y a carrément ce qu’on appelle oreiller cervical. C’est un oreiller façonné de telle façon à permettre à la tête de se caler dans son creux cependant que l’épaule se repose contre la partie surélevée. L’ensemble assure un parfait alignement de la colonne vertébrale quand on dort sur le côté. Deuxièmement, il y a l’oreiller très technique qui est dit « à mémoire de forme ». Sa matière qui est faite de mousse viscoélastique ou de latex est telle qu’il s’adapte totalement aux formes de la tête, du cou et de la nuque du dormeur, assurant ainsi un soutien parfait à toutes ses parties sans production de points de forte pression. Le confort que procure l’oreiller à mémoire de forme est sans égal. Conclusion Entre oreiller cervical et oreiller à mémoire de forme, vous avez le choix pour éviter les douleurs cervicales ou pour vous en débarrasser après un bon traitement si vous les aviez déjà. Même en étant séduits par taies d’oreillers modernes et leurs rembourrage bio, ne perdez jamais de vue l’ergonomie.
Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *