Le tatouage, signature d’une génération entière

Grand tatouage visible au design minimaliste et geometrique en noir

Un art millénaire !

Aux origines du tatouage

Les tatouages ont une origine très lointaine! La trace la plus ancienne fut découverte en Italie, sur « Ötzi », la momie d’un homme ayant vécu environ 3300 ans avant notre ère!
Les traces découvertes sur son corps, des croix dessinées le long de ses lombaires avaient probablement des vertus médicinales.

La signification cachée des tatouages

Aujourd’hui, les empreintes corporelles peuvent avoir différentes significations qui varient en fonction de notre origine sur le globe, et si la principale motivation reste la « beauté » artistique du dessin, celui-ci peut représenter une appartenance à une communauté, s’identifier, ou identifier un individu au sein d’un groupe ou d’une organisation, avoir un sens religieux, ou sentimental.
Évidemment, l’empreinte corporelle est inexorablement liée à la culture Polynésienne, et bon nombre de demandes aujourd’hui concernent des dessins tirés de cette culture.
Ces véritables « codes » permettaient d’identifier un individu, son rang social, sa personnalité, son origine.

Une transformation corporelle définitive

Optez pour un dessin mûrement réfléchi !

Il est important de ne pas oublier que le tatouage est un acte lourd de conséquences. En effet, celui-ci marquera l’individu en principe jusqu’à la fin de ses jours.
Aussi, il est important de ne pas se laisser séduire par l’attrait d’un dessin sur un « coup de tête », mais bien à la suite d’une mûre réflexion.

Le détatouage : est-ce vraiment efficace ?

Nombre de jeunes adultes regrettent parfois le passage à l’acte, et assument parfois avec difficultés un dessin fantaisiste qui les amusait tant étant plus jeunes. La technologie aujourd’hui permet d’effacer presque totalement un tatouage (au laser) dont on désire se « débarrasser », cependant cela reste cher et douloureux laissant parfois une cicatrice indélébile sur la peau. La qualité d’effacement dépendra aussi du matériel utilisé et de la dextérité du praticien.

Le tatouage dans l’imaginaire collectif

Il ne faut pas oublier aussi qu’être tatoué à certaines parties du corps (doigts, cou, tête)peuvent avoir une connotation négative. Imaginez vous tatoué(e) dans le cou et postuler quelques années plus tard à un poste ou vous devrez porter un costard, et où il faut rester le plus neutre possible? Il n’est pas certain que tous les employeurs soient prêts à accepter cette particularité qui vous rend pourtant davantage singulier.

L’important : les normes d’hygiène le jour J !

Vérifiez les talents de votre tatoueur en amont

Vous avez votre idée en tête, vous savez ce que vous voulez exactement, il ne vous manque plus qu’à passer chez le tatoueur. Avant toute chose, assurez-vous de trouver un tatoueur capable de vous présenter un « Book», autrement dit en mesure de vous présenter des photos de ses travaux réalisés. Il existe une multitude de tatoueurs, celui que vous aurez retenu doit impérativement avoir suivi une formation sur les conditions d’hygiène et de salubrité, et il doit en outre afficher une attestation concernant cette formation dans l’espace réservé à l’accueil des clients.

Posez toutes les questions qui vous passent par la tête !

À proscrire : les tatoueurs qui ne sont pas en mesure de présenter cette attestation, à éviter également les tatoueurs qui utilisent une seule pièce pour tatouer et accueillir les clients.
N’hésitez pas à demander à la personne qui s’occupera de vous, des conseils supplémentaires, il est possible parfois de rencontrer des professionnels qui n’hésiteront pas à refuser votre demande, respectant une certaine éthique, et c’est en général chez eux que les retours sont les meilleurs, ils ne cherchent pas en effet à « faire du chiffre absolument ».
Enfin, si vous souhaitez un tatouage mais que vous ne savez pas quel dessin faire, vous pourrez vous laisser guider par un expert qui n’hésitera pas à vous orienter en fonction de votre état d’esprit.
Être tatoué, c’est pour la vie.

Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *