Les rampes d’escalier et les différents modèles existants

Dispositif de sécurité avant tout, la rampe d’escalier s’efforce de s’intégrer avec harmonie dans l’endroit qui l’accueille. Les différents types et modèles existant ne peuvent qu’avoir en commun des caractéristiques répondant aux normes de sécurité exigées.

Un modèle de rampe suivant le type d’escalier

Le type et le modèle d’une rampe se choisissent en fonction de la configuration et du style de l’escalier concerné. Un escalier droit peut facilement adopter une rampe standard qui est trouvable en kit sur le marché tandis qu’un escalier en colimaçon ou d’une forme particulière requerra une conception de rampe sur mesure. Au choix se trouvent les rampes minimalistes, les rampes aériennes et les rampes customisées. Que le que soit le type choisi, le modèle de la rampe peut utiliser des matières comme le métal, le bois et le verre. Dans tous les cas, la sécurité primera sur l’esthétique.

De nombreux modèles de rampes disponibles

Sur le marché de la vente et de la construction sur mesure de rampes d’escalier, chacun peut trouver le modèle qui s’adapte à son escalier autant sur le plan de la sécurisation que sur le plan du design. On peut toutefois classer les rampes dans quelques catégories. Il y a les rampes plutôt nues, à lisses horizontales ou verticales qui laissent une visibilité maximale de l’entourage aux usagers. Il y a les rampes pleines qui sont prévues pour assurer un maximum de protection contre la chute dans le vide. Il y a les rampes débordantes, c’est-à-dire qui débutent avant même la montée de l’escalier. Il y a les rampes intégrées à l’escalier, c’est-à-dire fixées au limon.

Une rampe d’escalier sera toujours conforme aux normes

Une rampe que vous achetez ou que vous commandez auprès d’un spécialiste répondra nécessairement aux exigences de la réglementation. Cela veut dire qu’elle aura une hauteur minimale de 90 cm au niveau du palier et de 100 cm au niveau des marches de l’escalier, que l’écart entre les barreaux verticaux ou entre l’appui et la lisse basse sera d’au plus 11 cm, que sa partie pleine aura au moins une hauteur de 45 cm et que l’écart entre celle-ci et la première lisse horizontale sera d’au plus 18 cm. Par ailleurs, s’il s’agit d’une rampe en fer forgé, un parallélépipède de plus de 25x11x11 cm ne devra pas pouvoir passer entre les volutes et les autres formes de la rampe. Le design venant en second lieu, la rampe pour escalier devrait observer des règles de sécurité au niveau des mesures entre ses différents éléments surtout lorsque la maison est fréquentée par des enfants, des personnes âgées ou des personnes à mobilité réduite même si cela n’est pas obligatoire pour un habitat privé.
Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *