Présentation de l’Apple Watch

Quelques mois seulement après la tragique disparition de son mentor ultra charismatique, Steve Jobs, la firme américaine Apple annonçait le 9 septembre dernier, à l’occasion de la présentation de la 6e génération de son cultissime iphone, la venue prochaine de son nouveau « bébé » : l’Apple Watch ou iwatch pour les intimes. Annoncé comme la nouvelle véritable innovation post Jobs de la firme de Cupertino, le concept de l’Apple Watch repose comme son nom l’indique sur l’intégration de la technologie des smartphones à une montre, ce qui en ferait ainsi la première montre connectée au monde…

L’iwatch : le prochain buzz technologique de la firme à la pomme

A l’image des smartphones de la firme de Cupertino, l’Apple Watch (nom officiel donné par la firme à sa nouvelle innovation, le nom « iwatch » ayant en effet déjà été déposé par une firme concurrente de moindre envergure) sera dotée, aux dires de Tim Cook, le nouveau PDG d’Apple, d’un large écran tactile via lequel l’usager pourra facilement avoir accès à différentes applications et naviguer comme s’il était sur un iphone ordinaire. Si l’ergonomie générale du gadget semble respecter les canons classiques d’une montre design, l’examen minutieux des choses met en exergue cependant qu’Apple entend repenser totalement la destination classique de certains accessoires. Ainsi en est-il par exemple du remontoir, qui grâce à l’Apple design, reçoit désormais un autre office : celui de « zoomeur d’icônes » et de « scroller », autrement dit de « défileur » de pages.

apple-watch-digital-crown-580-90

Outre ces innovations technologiques, l’iwatch d’Apple bénéficiera également de « bijoux design » particulièrement poussés, et ce afin de séduire une plus large gamme de clientèle. Ainsi, Tim Cook promet par exemple d’assortir la « smartwatch » d’au moins trois gammes de bracelets différents : l’Apple Watch Edition (haut de gamme), l’Apple Watch Sport (moyenne gamme) et enfin l’Apple Watch Classique (entrée de gamme).

Plus encore, la firme à la pomme promet également d’investir le marché très lucratif du luxe avec des modèles en série limitée qui auront tout d’un véritable bijou de luxe : ainsi en sera-t-il par exemple pour la version or 18 carats, ou encore la version intégrant un écran en monocristal de saphir (qui sera la version la plus résistante au monde puisque le saphir étant réputé incassable comme le diamant).

Enfin, il est à noter que l’Apple Watch se distinguera également par une nouvelle technologie de recharge sans fil : la montre sera censée en effet, aux dires de Tim Cook, se recharger automatiquement grâce à l’incrustation d’un chargeur à induction magnétique, qui sera vraisemblablement placée derrière elle.

L’agenda prévisionnel de commercialisation de l’Apple Watch

Malgré les annonces tonitruantes du PDG de la firme de Cupertino de septembre dernier comme quoi l’Apple Watch serait commercialisée dès le début de 2015, rien n’est encore moins sûr. En effet, aux dernières nouvelles, les concepteurs du nouveau gadget finaliseraient encore à l’heure actuelle les derniers petits réglages technologiques. Néanmoins, selon certaines sources proches de la firme à la pomme, le fait que l’un des sous-traitants d’Apple, Quanta, ait renforcé massivement son personnel (jusqu’à 20 000 employés aujourd’hui contre seulement environ 10 000 il y a encore quelques semaines) est un signe que la production de l’iwatch ne devrait pas tarder. Selon toujours ces mêmes sources, Apple compterait en effet écouler sa « smartwatch » au plus tard à la Saint-Valentin.

Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *