Location : qui prend en charge la réparation d’une chaudière en panne ?

C’est souvent quand le froid arrive et que le matériel de chauffage à la maison tombe en panne que le locataire se demande seulement si c’est à lui-même ou au propriétaire qu’incombe la réparation. Pour la chaudière, des précisions sont à apporter au sujet des obligations du propriétaire et du locataire en cas de nécessité de réparation.

Le locataire ou le propriétaire ?

Une chaudière ne tombe généralement en panne qu’au mauvais moment puisque c’est quand il fait vraiment froid qu’elle est mise en marche et que c’est là seulement qu’elle peut révéler ses défaillances. Néanmoins, même au repos, son utilisateur doit être en mesure d’identifier ses présents et futurs problèmes et doit prendre les mesures nécessaires avant de se retrouver pris au dépourvu. Mais quand la panne survient, la question se pose, qui doit prendre en charge la réparation ?
La logique de location nous donne la réponse, ou plutôt les réponses. Le propriétaire doit en principe mettre à la disposition de son locataire une chaudière en bon état de fonctionnement. Le fonctionnement occasionne naturellement un amortissement du matériel et pour continuer de bien fonctionner, ce dernier doit être entretenu. Cet entretien est un devoir qui incombe à l’utilisateur, c’est-à-dire le locataire, de même que les petites réparations. Une défaillance causée par un manque d’entretien devient logiquement un devoir pour le locataire. Par contre, pour être vraiment hors service, il faut que la chaudière soit entièrement amortie et alors, il appartient au propriétaire de la remplacer. Dans tous les cas, votre chauffagiste à Lille est à votre service que ce soit pour des petites ou pour une grande réparation.

Le choix du professionnel

Logiquement, si la réparation est dans le cas qui oblige le locataire à prendre ses responsabilités, il peut choisir le professionnel qui lui semble approprié. Celui qui fait habituellement l’entretien serait le plus indiqué puisqu’il est celui qui connaît le mieux le matériel. L’obligation du locataire dans ce cas est d’avertir le propriétaire afin d’obtenir de lui l’autorisation. Si la réparation incombe au propriétaire, alors évidemment, c’est lui qui choisit le professionnel qui lui convient. Comme moyen de prévention, un contrat annuel d’entretien avec votre chauffagiste à Lille ou selon votre localité est préconisé puisqu’il permet d’être dépanné dans les plus brefs délais en cas de défaillance de la chaudière.
Il vaut mieux prévenir que guérir dit l’adage. Cela vaut en matière de chauffage quand on est locataire. Un contrat d’entretien vaut la peine d’être signé pour avoir la tranquillité en cas de panne de la chaudière même quand l’importance de cette panne indique que la réparation incombe au propriétaire de la maison.

Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *