Comment rénover sa pelouse ?

Au fil du temps, les pelouses perdent de leur beauté, jaunissent et deviennent clairsemées, il peut être nécessaire de les rénover. Découvrez comment redonner une belle apparence à votre gazon après le passage de l’hiver ou lorsque la pelouse se dénude.

Première étape : le désherbage

Rénover une pelouse n’est pas une tâche difficile, il est toutefois nécessaire de suivre plusieurs étapes afin d’obtenir un meilleur résultat. Qu’il s’agisse de remplacer une vieille pelouse envahie par la mousse ou de remplir une partie clairsemée d’un gazon, le désherbage est indispensable. Ce processus s’effectue à la main en prenant bien soin d’arracher les mauvaises herbes jusqu’à la racine. L’emploi de couteau désherbeur ou d’un tire-racine peut être utile pour cette opération. Ce travail manuel peut être remplacé par une pulvérisation d’un désherbant à rémanence courte sur la pelouse.

Deuxième étape : la tonte

Après le désherbage manuel ou quelques jours après la pulvérisation de désherbant, passez à la tonte. Vérifiez que la lame de la tondeuse a été bien affutée et effectuez la tonte de la pelouse à environ 3 cm. Une deuxième tonte est nécessaire après quelques jours, mais cette fois-ci en réglant la hauteur de la coupe le plus bas possible. Attention, tondre une pelouse en pleine chaleur, lorsqu’elle est gelée ou lorsqu’elle est trop humide n’est pas conseillée.

Troisième étape : la scarification

La scarification consiste à aérer le sol en enlevant les déchets d’herbes coupées et en éliminant la couche de feutre et de mousse étouffant la pelouse. Les éléments nutritifs, l’air et le soleil peuvent ainsi être facilement absorbés par le sol. Pour une petite surface, la scarification au râteau peut suffire. Dans le cas contraire, l’usage d’un scarificateur électrique ou thermique est conseillé. Le réglage de l’appareil doit se situer entre 2 à 4 mm en dessous du sol afin de préserver les racines du gazon. Lors de cette étape, procédez par des passages croisés sur la longueur puis sur la largeur du terrain. Une fois la scarification faite, ramassez les résidus en utilisant une tondeuse classique.

Quatrième étape : la semence

Partez à la reconquête des zones dégarnies découvertes après scarification en effectuant une nouvelle semence. Une fois ce gazon de regarnissage semé, passez au terreautage. Cette opération consiste à verser une couche fine de terreau sur toute la surface du gazon. Un passage au râteau permet par la suite d’égaliser l’ensemble.

Cinquième étape : le roulage

Roulez immédiatement pour rendre la terre plus compacte afin d’accélérer la pousse du gazon. Cette étape favorise le contact des semences avec la terre et ses matières nutritives nécessaires à la germination.

Sixième étape : l’entretien

Un arrosage régulier et fréquent est nécessaire pour une bonne croissance du gazon. La quantité d’eau optimale pour chaque arrosage est de 3 à 5 litres au mètre carré. L’utilisation d’un arrosage automatisé offre un véritable gain en matière d’efficacité tout en évitant la fatigue et l’irrégularité d’un arrosage manuel.

Huit semaines après le semis, procédez à l’épandage d’engrais. Les fertilisants à longue action et à libération progressive permettent un meilleur résultat sur la pelouse. Le dosage à respecter figure généralement sur l’emballage du produit.

Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *