Les bons gestes pour entretenir votre gazon

Le jardinage peut être une passion, mais aussi une obligation lorsque vous avez un jardin qui se doit d’être entretenu. Étant donné que s’y mettre devrait être plus un plaisir qu’un calvaire, il y a des astuces à adopter. Non seulement ils vont vous permettre de ne pas trop vous fatiguer, mais aussi d’avoir un beau résultat. Ce qui est toujours motivant pour renouveler l’expérience pour la prochaine fois.

La scarification

L’entretien gazon peut passer par la scarification qui est une démarche visant à enlever définitivement les mousses. Cependant, si votre jardin est récent, vous ne risquez pas d’en avoir.

La mousse est un feutrage qui se forme au fil des années. Elle se compose de résidus de végétaux comme les feuilles mortes, les racines, les herbes… Elle doit être enlevée, car elle empêche l’air de circuler dans le sol. Elle forme aussi une barrière qui empêche la pénétration de l’eau et des nutritions pour enrichir le sol.

La mousse doit être scarifiée, car elle déshydrate le gazon et provoque une carence en minéral au niveau de ce dernier. Étant donné qu’elle empêche la pénétration de l’eau au niveau du sol, celle-ci va rester à la surface du sol favorisant le développement de la mousse. Cette dernière peut rapidement étouffer votre gazon si vous ne l’enlevez pas.

Le désherbage

Le désherbage permet d’avoir un gazon en bonne santé et parfaitement dense. En effet, les mauvaises herbes peuvent être porteuses de maladies. Elles peuvent aussi envahir rapidement votre jardin si vous ne faites pas attention à les enlever.

Normalement, il faut le faire 2 fois dans l’année. Le premier se fait, de préférence, au début du printemps afin d’éliminer les mauvaises herbes, avant qu’elles ne se développement. La seconde est à réaliser à la fin de l’automne. Selon la taille de votre jardin, vous pouvez faire votre désherbage à la main ou à l’aide d’un appareil destiné pour cette tâche.

Le terreautage

Le terreau possède le même rôle que l’engrais. C’est-à-dire qu’il sert à nourrir et enrichir le sol. Toutefois, il sert aussi à changer la structure du sol. Par exemple, il peut le rendre moins acide ou moins compact, selon le résultat désiré.

L’apport en terreau est à faire, de préférence, une fois la scarification réalisée. Il va facilement et parfaitement se mélanger à la terre et les nutriments qu’ils apportent vont pouvoir pénétrer profondément dans le sol. Pour l’étalage de ce dernier, il faut compter 2 pelletées par mètre carré. Si vous avez un épandeur d’engrais, vous pouvez facilement régler l’étalage de votre terreau.

Pour l’emploi de l’engrais

L’emploi de l’engrais peut se faire en alternance avec celui du terreau. Il est nécessaire pour enrichir le sol en élément nutritif. Les plus importants sont le potassium, le phosphore et l’azote. Il est nécessaire d’en répandre au moins une fois par an sur votre gazon. Pour ce qui est de la dose à utiliser, il est indiqué sur le paquet de l’engrais que vous utilisez. Il y a deux sortes d’engrais, il y a celui à libération lente qui libère lentement l’azote au fur et à mesure des besoins du gazon. Puis, il y a celui à libération rapide qui libère l’azote rapidement pour dynamiser l’apport en minéraux.

Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *